Il est parfois difficile de se retrouver entre les différents régimes fiscaux français pour les différents produits d’épargne.

Nous vous proposons un petit récapitulatif.

En 2018, la fiscalité de l’épargne française a connu une évolution majeure, avec la mise en place de la flat tax un (PFU) prélèvement forfaitaire unique pour les revenus mobiliers. Cependant, le PFU visant à simplifier la fiscalité du capital ne concernent pas tous les produits d’épargne qui peuvent être soumis à d’autres types de taxes.

Le prélèvement forfaitaire unique de 30% est composé d’un premier prélèvement de 12,8% au titre de l’imposition sur le revenu et un second au taux de 17,8% au titre des cotisations sociales. Le PFU est directement prélevé par les établissements détenteurs de produits d’épargne. Il devrait s’appliquer à tous les revenus du capital, hors immobilier, mais il existe des exceptions.

En pratique, sont concernés par le PFU tous les revenus de valeurs mobilières (actions, parts sociales, dividendes, obligations…), ainsi que les plans et comptes épargne logement (PEL et CEL) ouvert à partir de 2018. Chaque contribuable garde la possibilité de choisir le barème progressif de l’imposition sur le revenu si ce dernier est plus intéressant pour lui. Dans les deux cas il payera les cotisations sociales à 17,8%.

D’autres contrats bénéficies d’exception concernant cette fiscalité. Nous avons notamment tous les livrets réglementés (Livret A, LDDS, Livret Jeune, LEP) restent exonérés de fiscalité. Malgré la mise en place du PFU, certains contrats conservent leurs avantages fiscaux ce qui fait de leur attractivité. Nous avons le PEA le plan d’épargne en action dont la fiscalité varie suivant la date du rachat ou du retrait. Nous avons également le nouveau PER plan d’épargne retraite avec une fiscalité suivant le mode sortie rente ou capital. Ainsi que le plan salariale qui permet aux contribuables de ne pas être soumis à une fiscalité.

Concernant, le produit d’épargne classé dans les préférer des Français, le contrat d’assurance vie bénéfice d’une imposition différente suivant la durée de détention, de la date de versements de l’épargne et de l’âge de l’épargnant.

Il existe différente solution pour optimiser son imposition sur ses revenus de valeur mobilier, tous comme les revenus immobilier et du travail.

Lenoble Patrimoine, vous conseille et vous accompagne dans le cadre d’une étude personnalisée pour découvrir ensemble les meilleures solutions d’investissement pour vous.

N’hésitez plus, profiter d’un accompagnement personnalisé, nous sommes disponibles par mail claire@lenoble-patrimoine.fr ou par téléphone 0645041564.